GCB logo Web

.

   

Gao XINGJIAN

Biographie

 

Œuvres consultables

Né en 1940 à Gangzhou, Chine. 

1951-57, études au lycée de Nankin, Chine. 

1957-62, obtention du diplôme de l'Institut des langues étrangères de Pékin. 

1962-70, traducteur de français à Pékin. 

1970-75, envoyé à la campagne pour travailler la terre. 

1975, rentre à Pékin pour reprendre son métier de traducteur. 

1979, commence à publier des essais, des nouvelles et des récits dans des revues littéraires. 

1981, son ouvrage Premier Essai sur l'art du roman moderne a suscité en Chine un grand débat sur le choix entre "modernisme" ou "réalisme". 

1982, sa pièce Signal d'alarme marque le début du théâtre expérimental en Chine et fait l'objet d'une grande polémique. 

1983, sa pièce Arrêt de bus est interdite par les autorités chinoises. Il devient la cible d'attaques virulentes pendant le mouvement politique "contre la pollution spirituelle". 

1983-84, quitte Pékin et effectue plusieurs longs voyages dans le bassin du fleuve Yang-Tsé-Kiang. 

1985, sa pièce L'Homme sauvage fait de nouveau l'objet d'une polémique. Il est invité par la DAAD (Allemagne) et le Ministère des Affaires Étrangères français. Il fait un séjour de huit mois en Europe. Sa première exposition au Berliner Kunsterhaus Bethanien est un succès. 

1986, les répétitions de L'Autre rive sont suspendues avant même que sa pièce soit montée. 

1987, invité par le Moral Institut für Kunst und Kunstwissenschaft et le Ministère de la Culture français. Quitte la Chine et vit à Paris pour écrire son roman La Montagne de l'âme commencée en Chine en 1982

1989, après les événements de la place Tian An Men, il achève son roman et écrit la pièce La Fuite qui provoque l'interdiction totale de toutes ses oeuvres en Chine. La police chinoise saisit son appartement de Pékin. Il s'installe définitivement en France et obtient le statut de réfugié politique.

1990, son roman La Montagne de l'âme est publié à Taïwan (Editions Lianjing, Taipei). 

1991, La Montagne de l'âme, traduit par l'académicien Goren Malmqvist, est publié par les éditions Forum en Suède. 

1992, La Fuite, traduit par Goren Malmqvist,est produite au Kungl Dramatiska Teatern, à Stockolm. Il est nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en France. 

1995, son roman La Montagne de l'âme est traduite par Noël et Liliane Dutrait, publié par les éditions de l'Aube. Il obtient un très grand succès en France. 

1997, il obtient la nationalité française. 

1998, son roman Le Livre d'un homme seul est publié par les Editions Lianjing de Taipei. 

2000, il obtient le Prix Nobel de littérature et le Premio Letterario Feronia en Italie. Il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur par le Président de la République française.

2001, le titre de Docteur Honoris lui est décerné par l'Université Sun Yat-Sen de Taïwan. The Chinese University of Hong Kong lui attribue The Honory Degree of Doctor of Literature. L'Université d'Aix-Marseille Provence le nomme Docteur Honoris Causa. 

2002, l'American Academy of Achievement lui remet le Golden Plate Award. 

2003, il est élu membre de l'Académie Universelle des Cultures, Paris. 

EN 2004, il réalise l'exposition Encres à la Galerie Claude Bernard, à la FIAC sur le stand de la galerie, la même année, et à ART BRUSSELS en 2006.

GAO portrait bis

 

gao gao gao gao gao

5-7, rue des Beaux Arts 75006 Paris - Tel. 01 43 26 97 07 - Du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30.